16 septembre 2006

The sound of the suburbs

Complètement zappé ce morceau.
Et puis sans raison apparente, écoute en boucle, à la fois maladive et jouissive.
Comme pour beaucoup d'artistes aux débuts fracassants, les premiers disques de Tricky m'ont passioné, les suivants intéressé, les derniers ennuyé.
En 1999, juste avant de se faire virer d'une major et paradoxalement faire une musique plus convenue, le schizophrène Adrian Thaws fit un flop avec le moyen "Juxtapose", disque dont une fois n'est pas coutume il n'était pas le seul producteur.
A l'époque on parla surtout des titres enregistrés avec Dj Muggs qui appliquait le son brumeux de Cypress Hill sur le single "For real" et d'autres morceaux classiques, presque autoparodiques.
On omettait souvent de parler de Dame Grease, le bras droit du bad boy DMX qui signe ce brutal "Hot like a sauna" qui préfigure un peu les sons crunk et grime qui ont changé la face du hip hop ces dernières années.
Le beat et l'atmosphère sont opressants, et les invités Mad Dog (des London Posse) et de l'éphémère Kioka montent sauvagement la sauce, laissant alors son public, majoritairement rock, des plus perplexes.
Mais le fait qu'on ait rien entendu d'aussi efficace et urgent de sa part par la suite peut laisser penser que cette orientation là n'était peut être pas la plus mauvaise.

Tricky "Hot like a sauna"

I almost forgot this track.
From his last album to be released on a major, this Tricky song produced in 1999 by DMX beatmaker Dame Grease (introducing soulful vocals from Kioka and ragga flow from Mad Dog) was clearly ahead of its time, closer in terms of sound and urgency to grime and crunk than the so-called trip hop his disoriented fans were waiting for.
Listening
surprisingly often this makes me reckon he shoud have continued in this rough direction rather than his following plain works.

2 commentaires:

changaili a dit…

mongrel rage, uh?

Daft Monk a dit…

"Hot Like A Sauna" always reminded me more of the track he produced for Bjork than much else of his work and it was so much better than anything else on that album.