29 mai 2007

A town called malice

Un retour qu'on attendait pas forcément : celui de Miss Kittin & The Hacker.
Depuis leur album de 2001, Caroline Hervé et Michel Amato n'ont certes pas chomé, sortant régulièrement des disques ou mixes de bonne facture mais rien d'aussi marquant que leur collaboration qui allait avec quelques autres remettre les sonorités synthétiques de Moroder et Human League au goût du jour.
La suite on la connaît, des dizaines de groupes sous la bannière electroclash, des plus exigeants aux plus kitchs.
Toujours autant de mélancolie dans la voix de la Grenobloise et les beats de son complice, on a hate d'entendre la suite.

Miss Kittin & The Hacker "Hometown"

A comeback I didn't expect : Miss Kittin and The Hacker return together after few solo mixes and albums with another synth track in the same vein of their classic 2001 album, nothing new but I can't wait to hear more.

3 commentaires:

clems a dit…

pas ininteressant, c'est vrai qu'au moment où les 2 s'éssouflent artistiquement chacuns de leur côté, c'est peut etre une bonne idée de se reformerht

Nicolas a dit…

ah bah merde... je n'osais pas le mettre tant qu'il n'était pas arrivé sur le net ;-))

bah maintenant, je peux y aller à mon tour!

changaili a dit…

juste pour dire que dans ton blindtest j'en connaissais pas un seul... :(, faut que je me culture bordel!