14 février 2007

Heart of hearts

Ces derniers mois une bonne vingtaine de blogs ont loué les mérites des Bird And The Bee et apparament pas un seul francophone, étonnant lorsqu'on tient assurément un premier album réussi de bout en bout, mon préféré de tous les disques non dansants écoutés depuis le début de l'année.
Un duo mixte de Los Angeles que certains rapprochent de Stereolab ou Roisin Murphy, de la pop twee absolument charmeuse et intemporelle qui se décline en dix mélodies crève coeur, avec juste ce qu'il faut d'éléctronique ("F*cking boyfriend", rédoutablement remixé par Peaches par ailleurs), d'harmonies à tomber, bref un petit bijou qui réussit même l'exploit de vous arracher une larme de bon matin dans le métro, pourtant occupé à se débarasser méticuleusement du cahier spécial st valentin de '20 minutes'.

The Bird And The Bee "I'm a broken heart"

I'm so in love with the debut album for this classy L.A band, my favorite non-dancing record of this year so far.
Those ten songs are so perfectly writen, sung, produced that I can't understand why no other french speaking blog featured them yet, but they are well covered elsewhere and they deserve a massive hit for managing to make me sob in the underground on this particular morning.

3 commentaires:

pradoc a dit…

Double référence à chk chk chk dans ta page aujourd'hui. Le titre de ton blog en est une et le titre de ton post aussi. Tu as écouté Myth Takes ?

MisterBlog a dit…

Evidemment.
Pas aussi énorme que le dernier concert vu d'eux mais meilleur que "Louden up now", j'en parlerai à sa sortie.

pradoc a dit…

Bah moi, ce disque me rend dingue. Je l'écoute en boucle et j'admire profondément un titre comme "Yadnus".
Parfois, je trouve cette musique un poil vulgaire, j'essaye de me raisonner mais rien n'y fait, j'adore ce disque. C'est la plus grande musicale que j'ai reçu depuis longtemps. Et il faut absolument que je les vois en concert maintenant, où paraît-il, ils sont fantastiques.