08 juin 2006

The week never starts round here

Une fois de plus, faute de temps, Matthew m’a grillé pas plus tard qu’hier mais ce n’est pas grave, j’ai toujours une folle envie de parler ici du nouveau simple des Long Blondes qui squatte mon lecteur depuis un moment.

Ces anglais ont déjà quelques bons morceaux à leur actif mais c’est le premier que je trouve vraiment abouti, la construction alambiquée, la voix multi facettes de la chanteuse, ses paroles ô combien pertinentes, on n’est pas étonné du tout que le groupe est adoubé par Jarvis Cocker, et on tient là un des meilleurs singles post Britpop de 2006.

Profitons en pour se souvenir de quelques unes des formations menées par des filles qui ont fait les beaux jours de ce mouvement éphémère mais marquant, la plupart ont disparu de la circulation mais ont laissé de sacrés singles.

The Long Blondes “Weekend without make-up”

Sleeper “Nice guy Eddie”

Salad “Drink the elixir”

Lush “Ladykillers”

Echobelly “King of the Kerb”

Kenickie “I would fix you”

That song from the Long Blondes has been posted elsewhere but I really wanted to share my enthusiasm for this new single, I like everything on it, the melody, the voice, everyhing brings me joy these days, even if the lyrics aren’t particulary happy.

I add some songs that had the same effect on me many years before, long live the girly britpop.

1 commentaire:

Kevin a dit…

Have you ever heard of a band called Angelica? It seems to me that you might like them, although sadly they (like most of the groups in your list) are not together any more.