10 octobre 2006

In it for the money

Après les groupes des années 80 ressortis du formol, ce sont ceux les déjà vielles gloires des années 90 qui commencent à se reformer.
Si le retour prochain des Smashing Pumpkins ne m'inspire absolument rien, celui des All Saints me rappelle qu'à l'époque où la pop sucrée m'intéressait moins (voire pas du tout) que les musiques tristes, j'adorais leur premier album, et particulièrement le flamboyant "Never ever".
Ca s'est un peu gaté ensuite mais elles gardaient toute ma sympathie.
Après le flop des tentatives d'Appleton (les deux brunettes) et Shaznay (la belle black), "Rocksteady", leur retour aux affaires est un single très LilyAllesque un peu pataud, nettement plus efficace dans sa relecture disco par les très courus MSTRKRFT.
Les Take That reviennent également mais sans ce craneur de Robbie dont le prochain disque est annoncé calibré dancefloor.
La encore, "Rudebox" ne convaint pas vraiment mais est sauvé par un nouveau travail d'orfèvre des Chicken Lips, maitres es dub habitués de cette page.

All Saints "Rocksteady" (MSTRKFT edition)

Robbie Williams "Rudebox" (Chicken Lips malfunction)

The eighties revival just ended, here comes the return of the nineties girls and boys bands.
Who gives a damn about Smashing Pumpkins reunited when you have All Saints and Take That back for good (without Robbie though) ?
Well, Shaznay and Appleton sisters single maybe sounds too close to Lily Allen but the MSTRKRFT disco reworking is ace, as well as the Chicken Lips remix for that dance attempt from Robbie which didn't convice me for the moment.

4 commentaires:

caissier a dit…

pas never ever pour moi, je préférais largement "Pures shores" pour la plage.

changaili a dit…

AHHH, le survet vintage de Robbie dans le clip!!!

Anonyme a dit…

pareil que caissier

20jazzfunkgreats a dit…

both shit. getting enough hype from record labels without people who's musical opinion we respect posting it. please stop this now.