15 mars 2007

Keeping you alive

Parmi les groupes que je vénérais à l'époque où je m'infusais plus d'indie rock que de dance music, il en est un qui demeure dans mon panthéon perso que ce soit au niveau des textes, des compositions, des arrangements : Pinback.
Leurs albums et ep's reviennent à intervalle hanter mes séances d'écoute, ils sont objectivement intouchables et relativement à part.
Quelle joie alors de retrouver l'énigmatique chanteur Rob Crow pour un nouveau disque solo de haute tenue, "Living well", où l'on retrouve ses démons et sa science du son, qui en font un des derniers vrais génies du genre aux cotés de Stephen Malkmus et Lou Barlow.

Rob Crow "Taste"

It's been a long I haven't posted some indie stuff because I don't listen that kind of records that much these times as you've noticed with all theses dancey posts.
I'm really into the latest Rob Crow solo lp though, as I remain a big Pinback fan considering his songwriting as great as Stephen Malkmus or Lou Barlow.

1 commentaire:

annette a dit…

bien!
je connaissais pas. Encore un bon Robert.
I kiss football, and I kiss rob crowe too