30 mars 2007

We danced together

En matière de musique actuelle, la plupart des nerds boivent les paroles de Pitchforkmedia, mais s'il est bien un webzine influent chez MisterBlog, en plus du très drôle Popjustice, c'est Stylus, qui a cette semaine sorti une liste non exhaustive des meilleurs One hit wonder de tous les temps.
Cette expression intradusible désigne les artistes à un tube et puis plus rien ou presque, une catégorie que j'affectionne dans la pop.
Parce que si c'est bien beau de se targuer de sortir des albums essentiels, c'est tout aussi réjouissant de marquer un été, une année, une époque par la grace d'un seul morceau, de pouvoir émouvoir ou faire danser des années après avec la même spontanéité.
Leur séléction faisant la part belle aux tubes US, il y a des oubliés qui ont cartonné de ce coté de l'Atlantiqueet puis des choses dont je n'avais jamais entendu parler comme ce morceau dance de 1991 qui avait défrayé la chronique en plein psychose du Sida.

LaTour "People are still having sex"

Le charme des One Hit Wonder a aussi un inconvénient, à moins d'avoir la mémoire séléctive voire être obsédé(e) du name dropping, on ne sait jamais comment s'appellent ces groupes dont on connaît parfois par coeur la chanson.
Il aura fallu la vision du film "Boogie nights" pour mettre un nom sur cette chanson sortie l'année de ma naissance, qui doit probablement toujours passer sur les radios de vieux.
Gamin déjà l'oreille vissée au poste, les choeurs emphatiques et les solos bavards ne me génaient pas outre mesure, les paroles simplistes encore moins, aujourd'hui ce sont surtout ces claviers et cette rhythmique disco qui rappelleront de super souvenirs à jamais.

Sniff 'N' the Tears "Driver's Seat"

I usually recommend Stylus rather than P'Fork and especially this week feature with their one hit wonder list.
Songs you're all familiar while you sometimes forget who sang these godamn tunes.
As their selection focus on US hits I discovered few songs that I was too young to hear and I've been surprised by the LaTour facing-Aids anthem.
"Driver's seat" is a 1978 M.O.R. song that was overplayed during my childhood, a gem from a forgotten band I wasn't able to find out until I saw "Boogie nights".
I still enjoy
a lot the keyboards and disco kicks, and the whole song will always remind these years when I wasn't upset by guitars solos and debatable sing a long choruses.

3 commentaires:

davnat a dit…

Sympa, mais la sélection est parfois étrange : genre Sinead O'connor, Nada Surf, Dave Brubeck, Cornershop... et j'en passe. Pas tout à fait des inconnus quand même.

MisterBlog a dit…

Ce ne sont pas des inconnus mais n'ont eu qu'un seul morceau à succès aux Etats Unis.
Nada Surf par exemple, sont très loin d'avoir la cote d'amour qu'ils ont en France, leur 2ème album "The proximity effect" n'est par exemple jamais sorti officiellement dans leur propre pays.

The Civil Servant a dit…

Oui oui j'm'en souviens de Sniff and the tears j'devais avoir 17 ou 18 ans.
Mais j'écoute pas les radios de "vieux". C'est donc sympa de m'avoir donné l'occasion de les réentendre.

RYS