23 octobre 2005

I found a reason

Alors que son fils Baxter connaît un succès critique mérité avec son dernier disque, le regretté Ian (disparu en 2000) demeure assez méconnu par ici, écrasé par son tube ironique devenu hymne de toute une génération (et des suivantes) le fameux "Sex, drugs and rock'n'roll".
Adopté par les punks notament, ce single est un peu l'arbre qui cache la forêt si on se penche un peu sur sa discographie avec les Blockehads.
Des albums inégaux mais toujours drôles, sexuels et dansants, avec ce cabotinage blasé typiquement anglais et ce phrasé assez unique.
Une oeuvre clé de cette époque où la frontière entre rock et disco allait lentement mais surement s'éffondrer et donnait naissance à une des musiques les plus excitantes qui soient, la preuve avec ce single qui se classa dans le top 10 Britannique en Juin 1979 et qui donne des raisons de redécouvrir ce bonhomme.

Ian Dury & the Blockheads "Reasons to be cheerful part 3"

Multi talented Ian Dury, deceased in 2000, had more than one hit with his band The Blockheads, but history will keep his ironic punk anthem "Sex, drugs and rock'n'roll" instead of his fine, funny and funky tracks like this single which reached the uk top ten in 1979.
His son Baxter is also a good acclaimed songwriter, but in a very different way.

3 commentaires:

Franswa a dit…

Le lien est cassé, snif !

michelsardou a dit…

La même chose.

MisterBlog a dit…

ça remarche là.
désolé je tatonne avec ce système d'upload...