01 janvier 2006

96 tears

Bon vous l’aurez constaté, point de bilan 2005 sur ce petit blog, à part « Arular » je n’ai pas écouté beaucoup d’albums très longtemps, ma liste de singles se rapprochant de celles de Stylus et Pitchfork, et que dans la famille Stevens je prends plutôt Rachel que Sufjan, pas la peine d’en rajouter.
L’année nouvelle me fait penser qu’il y a pile dix ans que j’ai commencé à m’intéresser à la musique, attendre fébrilement la bourse de lycéen pour acheter un ou deux albums, faire du cratedigging dans les médiathèques des quatre coins de Marseille, veiller tard pour mater « Boulevard des clips », « Alternative nation » et « Yo ! », quand je ne faisais pas semblant de dormir en écoutant au walkman les Nocturnes de Lionel Richebourg (tellement mieux que Lenoir).
Le fameux cap où le simple hobby devient une passion à part entière, où vous allez chercher le bon son avant qu’on ne vous l’impose, c’était donc en 1996 en ce qui me concerne et à l'époque j’étais loin de m’imaginer qu’un jour j’écouterai des trucs dansants, et encore moins faire le dj.
Et qu’avec un ordinateur, ces trucs de riches plus compliqués que ma Super Nintendo, je retrouverai en quelques minutes quelques uns des morceaux que j’aimais à l’époque, et que j’en ferai part à des correspondants invisibles aux quatre coins du globe.
Trêve de réflexions de vieux con, place à un aperçu de ce qu’était la bande son de mon année de terminale.
Et à tous et à toutes mes meilleurs vœux pour 2006.

Manic Street Preachers “Kevin Carter”

The Cardigans “Been it”

Eels “Your lucky day in hell”

Suzanne Vega “Headshots”

Babyfox “Ladybird”

Me’Shell Ndegeocello “Leviticus : faggot”

Nas “The message”

A Tribe Called Quest “1nce again”

Tricky “Tricky kid”

Everything But The Girl “Wrong”


My best wishes for 2006 to all of you.
Instead of a year end list (mine isn’t very different from others blogs or webzines, though I loved much ‘Arular’ than ‘Illnoise’), let’s go back to 1996, the year I really began to be obsessed with music, watching late videos broadcast, borrowing a lot of records in municipal media libraries, waiting for the monthly student purse to buy some cd's, and doing mixtapes that would sound like this selection above.

4 commentaires:

L'Anonyme de Chateau Rouge a dit…

Bonne année de la part d'un autre vieux con.

changaili a dit…

everything but the girl....pas un titre des village people contrairement à ce qu'on pourrait croire...
"Wherever you go, I will follow you, 'cos I was wrong"

Happy new year, cher cophocéen.

niki a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
caissier a dit…

c'est marrant ça moi je les enregistrais les boulevards des clips.
Et les lives de npa.