27 décembre 2005

The boy is mine

On continue dans une veine reggae avec les deux titres qui m'ont le plus marqué en 2005 dans le genre (le génial "Welcome to Jamrock" est bien entendu hors concours).
Le premier est signé Boy George, le roi du, hum, grand écart puisqu'il a chanté dans la même année avec l'hyper sensible Antony et, sous son pseudo The Twin, avec les gourgandines d'Avenue D.
Une chansons des plus folles, dans tous les sens du terme, où les deux parties se disputent un mec, qui est in ou qui est out on sait pas trop, avec des parôles de choix ("ce mec est à moi alors eloigne toi de ses fesses") qui contrastent joyeusement avec celles un peu douteuses qu'on a l'habitude d'entendre dans les dancehalls.
La seconde est plus roots mais tout aussi atypique car chantée par un gamin de 10 ans, aussi touchant que pouvaient l'être Althea & Donna dans les années 80.

The Twin "Fire desire" (feat. Avenue D)

QQ "Poverty"

Alongside the great "Welcome to Jamrock" these are two reggae-ish tunes that I've enjoyed a lot in this finishing year.
First one is a very funny queeragga conversation between Boy George alter ego and Avenue D with punchines like "you better stay away rom his behind".
Second one is a sweet roots lament sung by a 10 year old boy who reminds me of Althea & Donna back in the 80's.

4 commentaires:

GiL a dit…

happy new year
and thanks for all the sharing

MisterBlog a dit…

Feliz Año Nuevo Gil :)

Anonyme a dit…

Tu connais The Twin. J'adooore !
Nicole (la copine de Changaili)

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.