20 avril 2006

Oops, I did it again

Les gars qui s'occupent du planning de Rihanna ont franchement déconné, son récent "S.O.S." est sorti bien trop tôt pour faire un tube de l'été, le clip reveille-libido est déjà en rotation sur toutes les chaînes et le single va peut être détrôner dimanche Gnarls Barkley (je parle des charts anglais, chez nous ça se joue entre "La boulette" et "Papa pinguin", hum).
Avec sa production très Richard X et son sample bien tourné de Soft Cell c'est en tout cas un des bons petits plaisirs mainstream du moment, et malheureusement comme souvent l'album ne suit pas.
Remplissage de ballades ronronantes et de reggae ronflant, on attend en vain le gimmick qui tue, le crossover ultime, rien de tout ça, finalement les seules occasions de danser pétasse résident en un millionième featuring de monsieur Paul, et d'un remix urbain de son précédent hit.
La prochaine fois peut-être...

Rihanna "Break it off" (feat. Sean Paul)

Rihanna "Pon de replay" (full phat remix)

Having a big crush on the sexy video and efficient soft cell sample for her Richard X-like brand new hit "S.o.s", I was expecting some big tunes on the second Rihanna album.
Unfortunately like many other pop acts, it's filling with ballads and slow reggae jams, the only danceable tracks beside the single feature Mr 1000 featurings and an urban remix from her last year summer anthem, a little bit disapointing but quite pleasant though.

1 commentaire:

ibrendan a dit…

Effectivement je ne l'avais pas pensé comme ça, tout cela sent le Richard X a plein nez (le dernier Rachel Stevens a longtemps était mon disque pour danser dans mon appart). Si tu veux bosser ton pas de danse, le chorégraphe de Rihanna donne des cours sur : http://www.nike.com/nikewomen/us/index.jhtml perso j'ai bossé un peu la choré et maintenant je fais fureur sur le dancefloor (sauf que je danse comme une fille). A noté que Nike a visiblement financé un clip alternatif pour S.O.S qui surpasse nettement celui que tu proposes (hihihi les murs de néon façon fête foraine).
Entre nous, tout ça, sent un peu l'argent. Mais le piége est trop facile, j'y retombe avec délice.