19 juillet 2005

Come on let's go


L'une des formations les plus intéressantes, si ce n'est LA plus intéressante du label Warp revient à la rentrée, qui s'annonce décidement bien excitante.
Broadcast fut la première signature non éléctronique pure et dure du label de Sheffield, bien avant qu'il ne se diversifie au point de lancer cette année, ô héresie, un groupe rock.
Après une compilation de singles où l'on retrouvait un morceau de la B.O. sdu premier "Austin Powers", le magique "The book lovers", leurs deux premiers albums, "The noise made by people" (2000) et "Ha ha sound" (2003) tissaient des liens inédits entre le son des groupes psychédeliques des sixties (avec comme référence majeure, les méconnus United States Of America) et une science des arrangements qui les rapprochaient de leurs voisins d'écurie.
L'hypnotique "Tender buttons" (2005) ne déroge pas à la règle, c'est à la fois retro et futuriste, sombre et lumineux, pas toujours facile d'accès mais éminement mélodique et prenant.
Le premier single annonciateur de cette nouvelle réussite est là pour en attester, l'album arrive en Septembre.

Broadcast "America's boy"

Here's the 1st single from "Tender Buttons", the upcoming third Broadcast album (out in September), one of the most intriguing bands signed by Sheffield-based Warp Records. Like their excellent previous ones, they create an hypnotic sound between psychedelic bands from the 60's like the obscure United States Of America and, like their electronica labelmates, an outstandingly modern production.

1 commentaire:

spikedcandy a dit…

Fantastic! I am really loving their new material.