27 juillet 2005

I'm better than that

Dans les compilations de reprises de la série "La musique de Paris Dernière" de Beatrice Ardisson, on trouve de tout mais surtout n'importe quoi.
Le 4ème volet ne déroge pas à la règle avec des relectures de fort mauvais gout qui amusent à la première écoute mais donnent envie de zapper ensuite.
Ce n'est pas le cas de cette superbe version du "Survivor" des Destiny's Child par l'Anglais au timbre de velours Tim Keegan.
Certains l'avaient peut être entendu en live lors de sa tournée de 2002 avec son groupe Departure Lounge, d'aucuns s'accordaient à dire que c'était, hélas pour eux, le meilleur morceau de leurs sets.
La version studio est tout aussi belle, donnant un éclairage très différent de la version originale, mettant en avant l'écriture de haute volée des producteurs de Beyoncé et ses ex-partenaires de jeu.

Tim Keegan "Survivor"

Beatrice Ardisson's "La musique de Paris Dernière" is a french serie of compilations featuring odd covers, generally far from essential, even there's always some interresting stuff.
The fourth volume contains a very nice version of Destiny's Child's "Survivor" by Tim Keegan, previously sung live in 2002 with his band Departure Lounge and probably better than any of his own songs, sadly.

2 commentaires:

spikedcandy a dit…

What a brilliant cover - I like the sinister edge he gives it. His delivery of a couple of the lines like 'I'm not gonna compromise my Christianity' and 'sold 9 million' cracks me up - those lyrics sound so ridiculous stripped back like this. :)

MisterBlog a dit…

Yes I really like that cover.
My favorite part is probably when he sings "I'm not gonna diss you on the internet" with the sound of an old modem.