04 mars 2006

Another sunny day

Il faudrait des pages pour résumer la discographie de Matthew Herbert, qui sait être prolifique et inventif à défaut de toujours être accessible aux oreilles non averties.
J'avais eu l'occasion de le voir en concert il y a quelques années avec son classieux big band et son égérie Dani Siciliano, que l'on retrouve une nouvelle fois sur « Scales », album à paraître en Mai chez !K7.
Où l'anglais renoue avec les mélodies radieuses qu'on aimait dans « Around the house » et « Bodily functions », et plus proche de nous le très bel album de Roisin Murphy auquel on pense un peu sur la première et très réussie première partie du disque, qui enfile les perles entre soul, jazz et disco avec une évidence déconcertante, qui plait d'emblée, renvoie à plein d'influences tout en sonnant actuel.
La seconde face est moins immédiate mais tout aussi intéressante et l'ensemble s'impose en douceur pour aborder un été qu'on souhaite lascif et hédoniste, sans une once de vulgarité : un disque parfait.


Herbert « Something isn't right »

Herbert « The movers and the shakers »

Herbert returns with his protegée Dani Siciliano and other talented singers with « Scale » to be released in May through !K7.
Closer to last year Roisin Murphy's lp and his early works than his experimental records, it's another soulful collection of tunes influenced either by jazz or house, very well produced and instantly loveable, an ideal soundtrack for a cool summer.

2 commentaires:

D a dit…

I love these track! Thanks so much for posting them. (I've also posted a link to this post on my own blog www.rockpaperscissorsgun.blogspot.com)

Al a dit…

Wow, Herbert does it again. Both are excellent tracks, but Something Isn't Right is just brilliant.

Thanks.