26 mars 2006

Hey sexy wow

Ca me démangeait depuis un moment, je profite du leakage du nouveau (et bariolé) The Streets pour poster non pas du grime ou du uk garage mais tout plein de ragga, musique honnie des esthètes indie pop (et par extension des audioblogs), pourvoyeuse de hits estivaux qui tapent souvent en dessous de la ceinture et font rarement dans la dentelle, surtout lorsque le genre se frotte au hip hop ou au r'n'b le plus putassier.
Si Sean Paul domine les charts d'un écoeurant totalitarisme, la scène underground (ou pas) internationale fourmille de nouvelles têtes prêtes à en découdre pour faire bouger les fesses les plus récalcitrantes et franchement, ça fait du bien de se lâcher.

The Streets "War of the sexes"

Dr Evil "More punanny"

Busy Signal "Where I'm from"

Ding Dong "Badman forward bad man pull up"

Ak Sent feat. Beenie Man "Zingy"

Tami Chynn "Hyperventilating"

Vybz Kartel feat. Barrington Levy "Vibsy versa love"


Mainstream charts may only play that Sean Paul guy, the ragga scene provides a lot of good singles full of explicit lyrics, mixed with hip hop beats or sampling classic roots tunes.
Even the new Streets lp is influenced by this massive sound on some tracks so, hate or love it, be prepared to a dancehall summer.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bumboclaat that's some good choons!!!! Respect.

changaili a dit…

I couldn't agree with you more...

Ma (modeste) expérience des percus que ce soit djembé, makoulele,darbouka ou doumdoum montre bien que la première fonction de la musique c'est de faire remuer les fesses ... des filles d'abord (on est moins coincées, c'est comme çà, hein...) et des gadjos ensuite...

Anyway, les zesthètes indie-pop me faisaient déjà suer au lycée...