06 mars 2006

Remote control

Une fois n’est pas coutume c’est sur le petit écran, d'ordinaire peu enclin à la découverte, que j’ai déniché les deux morceaux de cette sélection.
Le premier m’était déjà très familier dans sa version studio mais m’a pour ainsi dire scié aux dernières victoires de la musique.

Loin de la banalité et de la complaisance de la plupart des participants, la jeune Pauline Croze se révéla encore plus touchante que sur son album éponyme, un de mes préférés de l’an dernier.
Même accompagnée d’un orchestre à cordes pour les besoins de l’émission, même si le trac compréhensible lui joue des tours, la mélancolie qu’elle installe naturellement en deux minutes fut loin devant les malices attendues de Camille et Katerine la seule éclaircie d’une cérémonie globalement à chier.

Merci à elle.
Je ne connaissais absolument pas le second titre avant de zapper par hasard sur une chaîne musicale formatée clips de vieux, l’étrange Télé Melody, sorte de VH1 du pauvre, qui entre un Dalida et un Cloclo balance un drôle de scopitone couleur sépia pas vraiment subversif mais nettement plus rock que d’habitude pour m’intriguer, n’ayant jamais entendu parler de ces hippies de Triangle qui ont une discographie apparemment assez fournie, j’ai pensé que ça en pouvait en intéresser parmi vous.

Pauline Croze "T’es beau" (live)

Triangle "Peut être demain"

As usual the French music awards were boring as hell, with the exception of the live bits from extravagant Katerine and Camille.
I really enjoyed Pauline Croze’s performance, even if she was slightly affraid of singing with a string orchestra in front of a very large audience, it was as beautiful and fragile as her debut album.
Few minutes after I saw a very weird video on the French VH1 with that 70’s hippie band I never heard before, not essential but different from the middle of the road tracks they normally broadcast, I thought it may interest some of you.

5 commentaires:

L'Anonyme de Chateau Rouge a dit…

A la télé on trouve tout de même "Tracks" dont les journalistes dénichent régulierement des artistes qui ne font pas la Une des audioblogs...Pour les performances en direct, il y a aussi "Des Mots de Minuit"...Lefait passe souvent des découvertes...Bon d'accord en général c'est chiant et pas anglosaxon, mais bon pas eu beaucoup l'occasion d'entendre des types comme Nosfell sur le petit écran et même ailleurs.
La télé ce n'est pas que Campus et les lives de ces atroces Arctic Monkeys... Soyons indulgeant avec la téloche !

Pauline Croze j'adore : http://gaelm.blogspot.com/2005/11/on-shabitue-aux-fins-du-monde.html#links

The Civil Servant a dit…

j'abonde (hurmis s'agisant des monkeys).
Pauline Croze la classe.
L'ai vu tenir sur scene un public dont une partie n'était venu que pour AS Dragon.
Petit bout de gamine et putain de voix.
(a du beaucoup écouter Buckley).
Read you soon

MisterBlog a dit…

Comptez pas sur moi pour descendre les AM c'est un des tout premiers groupes défendus ici :
http://pardonmyfreedom.blogspot.com/2005/08/monkey-business.html

Si tout se passe bien je vois la miss Croze dans deux semaines, j'ai hâte.

The Civil Servant a dit…

C'est ben ce que j'ai dit :
j'abonde au commentaire de Gael (hormis s'agissant des Monkeys) et au tien :
Pauline la classe !


Read you soon !

Guuzbourg a dit…

Thanks for Pauline - great song, great version.